Londres et les joyeux pandas

Décidément, je constate qu’on aime bien les animaux ici… Je vous rassure, c’est pour la bonne cause.

La Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding a organisé la Panda Awareness Week, début juillet à Londres.

Comme vous le savez peut-être, le panda fait partie des espèces animales les plus menacées du globe. Alors, le 04 juillet dernier, l’association a frappé un grand coup en faisant défiler une centaine de comédiens déguisés en pandas.

Point de départ : Trafalgar Square et une chorégraphie très tai-chi puis rendez-vous dans les écoles pour sensibiliser nos joyeux bambins. Pour clôturer tout ça, direction la Panda Party à Covent Garden.

Nous tenons à saluer la performance de toutes ces associations, qui rivalisent d’ingéniosité pour sensibiliser, faire agir et diffuser leur message. Un grand bravo.

Source : Marketing Alternati

Publicités

Cadbury : du bonheur plein les wagons

On revient aujourd’hui avec Cadburry, en Australie.

La marque a tuné comme il se doit un train, revêtu d’une belle robe violette, mettant en scène la plateforme Joyville à taille humaine.

Ce fameux train de la joie (oui, c’est son nom) était accompagné d’une locomotive à vapeur old-school, arpentant les stations de Redfern, Central et Strathfield.

Nous aussi on voudrait bien des trains du bonheur chez nous.

 

Sources : marketing alternatif

Un ghetto blaster en guise de banc : viens t’assoir

Post de circonstance en ce lendemain de fête de la musique (vous avez fait quoi d’ailleurs ?), on revient avec un banc pour le moins original.

LCasseta (webzine marocain) et son agence Chromeo ont décidé de transformer les bancs publics absolument austères en ghetto blaster.

L’espace d’un instant, j’ai imaginé un chat sur ce banc et… J’ai ri.

 

Joli détournement pour LCasseta, on veut le même à la maison.

 

Source : Paper plane

Quand Dark Vador débarque dans une fabrique d’armes en Belgique

Un thème plus sérieux pour aujourd’hui : le contrôle du commerce des armes. Ou plutôt, le non contrôle du commerce des armes.

En juillet 2012, les États se réuniront à l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour négocier et adopter un traité international sur le commerce des armes classiques (TCA). A cette occasion, Amnesty milite pour un traité qui dépassera les intérêts commerciaux et régulera VRAIMENT ce commerce.

Et ce, par une opération… peu commune, qui démontre les critères de « sélection » de la fabrique d’arme d’Herstal, en Belgique.

Voyez plutôt :

Et si vous êtes des gens biens… http://www.amnesty-dev.be/

 

Source : Golem_13

Gare et propreté : la SNCF mécontente

Très chers lecteurs, très chers lectrices. Nous constatons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre sur Twitter et nous vous en remercions.

A la demande de @LuDoviKTonik, on revient aujourd’hui avec un post spécial ambient avec du gros chewing-gum bien dégueu et des clopes géantes. Afin de dénoncer le manque de civisme des voyageurs (je m’abstiendrai de faire un quelconque commentaire sur le manque de civisme à les faire poireauter de longues heures dans une gare, A ATTENDRE), la SNCF fait appel à TBWA pour la mise en place d’un dispositif pour le moins… Imposant.

Mis en place à la gare St Charles à Marseille, qui n’est pas franchement réputée pour sa propreté (venant du Sud de la France, je vous prie de nous croire), le dispositif présente un énorme chewing-gum fraîchement mastiqué et un mégot de cigarette géant. Histoire de rappeler que c’est la propreté est l’affaire de chacun.

Alors, quitte à attendre, autant le faire au propre…

Source : Paper Plane

The Ring, le retour

Promotion pour le moins… Originale, à la sortie du dernier volet de la saga The Ring, intitulé Sadako (3D).

Dans les rues de Shibuya, au Japon, on pouvait apercevoir la fameuse Samara (mais si, la jeune fille chevelue) sortir d’un camion, ou encore des dizaines de petites Samara déambulant joyeusement.

Source : Golem13

Brève : H&M et Photoshop, le street art dénonce

Hamburg, Allemagne, H&M, street art. Jusque là, ça parait normal.

L’artiste en question a eu la brillante idée de coller une palette Photoshop sur  plusieurs affiches du géant suédois, dénonçant la peau visiblement trop bronzée des mannequins, et ainsi l’usage abusif du logiciel de retouche.

Simple et efficace.

Source : Golem13