Archive | décembre 2011

Compter les jours du calendrier Sony

Et oui, Noël c’est demain. Avant de vous laisser à votre orgie de marrons et autres bûches, je me permets de revenir sur un calendrier de l’Avent un peu particulier, made by Sony.

Durant la période de Noël, la boutique parisienne, située sur la « plus belle avenue du monde » s’est muée en un calendrier de l’Avent géant, les fenêtres faisant office de case.
Comment savoir si l’ont avait gagné ? Un QR code était présent chaque jour, on le scanne et on découvre sur le site si l’on est l’heureux gagnant.

Au moins, avec celui là, on ne craint l’overdose de chocolat.

Joyeux Noël à tous !

C.

Source => Marketing Alternatif

Lush : triste temps pour la volaille

(photo prise sur le site de Lush)

Fin septembre, l’enseigne de cosmétiques « frais, faits main » Lush a marqué les esprits avec une campagne choc, pour dénoncer le gavage des oies. Une campagne qui s’articule autour de deux piliers.

La marque met en vente un nouveau nettoyant visage baptisé FO Gras, cosmétique ressemblant trait pour trait à un bloc de foie gras, dont les bénéfices sont intégralement reversés à l’association L214, qui se bat pour une reconnaissance de la sensibilité animale et de leurs droits.
Une page dédiée est disponible sur le site, comprenant toutes les informations dénonçant la pratique, ainsi que les chiffres, la législation…

Mais la marque ne s’arrête pas là. S’en suit une opération marketing pour le moins percutante.

Mercredi 28 septembre, midi, devant 10 de leurs boutiques françaises, Lush a mis en cage un des employés, portant un masque de canard, et simulant le gavage, telle une oie. Rassurez-vous, les employés étaient totalement volontaires.

Une opération qui eu le mérite de créer un véritable buzz et de soulever moult discussions sur la Toile.
Lush prouve une fois de plus son engagement (souvenez-vous de l’opération contre les « sables bitumeux) et ne fait pas les choses à moitié.

Votre avis maintenant : qu’avez-vous pensez de cette campagne ? Êtes-vous choquée ou au contraire, militante anti foie-gras ?

(toutes les photos sont issues du site de Lush)

C.

Cas d’école : Tipp-Ex

Souvenez-vous. Août 2010. Vous n’êtes certainement pas passé à côté de la fameuse publicité Tipp-Ex « A Hunter Shoots a Bear ».

On se souvient tous des « distributeurs de blanco » (oui, c’est le petit nom que je leur donnais dans le temps, ou je fus jeune) en forme de souris.. Tipp-Ex a toujours été une marque appréciée.
Mais revenons à nos moutons (enfin, à nos ours).

Petit rappel : un chasseur croise le chemin d’un ours. Le reste, c’est à vous de choisir :

L’internaute pouvait choisir SA fin : un gros coup dans le domaine de la publicité interactive.

Aujourd’hui : une vidéo à 18 489 432 vues et une marque au capital sympathie sans pareil.
Une preuve quanti qui témoigne de la réussite de cette campagne.

On clique ici pour changer le destin du pauvre animal.

C.

Mennen : qui a volé, a volé, a volé…

Faisons abstraction du titre donné à cet article voulez-vous.

Encore en marge il y a quelques temps, les campagnes « alternatives » interactives sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses sur la Toile.

Prenons par exemple le cas Mennen et son nouveau déodorant en stick.

Le pitch : 3 personnages s’introduisent (littéralement *) sur le plateau du tournage de la publicité pour voler le fameux déodorant.
* J’insiste sur ce terme car, effectivement, le Blond, la Brute et le Truand, sortent de leur vidéo pour venir rejoindre celle de Mennen.

Et, parce qu’un buzz n’arrive jamais seul, vous ne saurez ce qui arrive à ce pauvre homme (cf capture d’écran et… Regardez la vidéo allons !) uniquement si vous « cliquez ».

Une belle campagne, plutôt réussie.

Mais selon mon humble avis, le coup de génie n’est pas ici. Je m’explique.
En plus de faire le buzz, Mennen trouve le moyen d’amortir les coups de sa campagne en invitant des marques telles que Pizza Hut, Micromania, Eurosport ou encore RMC.
Résultat : tout le monde profite de l’impact viral causé par la publicité, en divisant les coûts. Et tout le monde est content.

Pour visionner la vidéo, c’est par ici : Mennen Stick Déodorant
Le bilan de cette campagne, c’est ici.

C.

 

P.S : merci à ce généreux blog pour toutes ces précisions.

Prélude.

« Par opposition au marketing dit “traditionnel”, le marketing alternatif caractérise toute forme de communication ou d’opération publicitaire innovante ou non conventionnelle, développée hors des réseaux et médias classiques comme la télévision, la radio, la presse papier, l’affichage, ou détournant ces derniers de leur forme ou fonction première. » Wikipédia
Une définition simple et véridique pour une technique de marketing qui cache bien des surprises…

Le marketing alternatif est aussi synonyme d’arrêts de bus réaménagés, de passages piétons aux allures de frites, d’hommes et de femmes nues et emballés, de murs cascades, d’immeubles fendus, et de bien d’autres bizarreries urbaines.

Nous allons tenter de décrypter à travers ces posts les dessous de ces campagnes pour le moins originales, les réussites, les flops, un peu de théorie, des photos, de la vidéo, des intervenants, des témoignages…

Pourquoi avoir choisi un tel titre pour ce blog ? Inspiré d’une série humoristique canadienne dont nous tairons le nom, il semblait correspondre à ce type de marketing, qui repousse toutes les limites et font les gens s’interroger. Et aussi pour que la bonne humeur règne sur ce blog.

En vous souhaitant une très bonne lecture.

L. & C.