Archive | mai 2012

The Ring, le retour

Promotion pour le moins… Originale, à la sortie du dernier volet de la saga The Ring, intitulé Sadako (3D).

Dans les rues de Shibuya, au Japon, on pouvait apercevoir la fameuse Samara (mais si, la jeune fille chevelue) sortir d’un camion, ou encore des dizaines de petites Samara déambulant joyeusement.

Source : Golem13

Brève : H&M et Photoshop, le street art dénonce

Hamburg, Allemagne, H&M, street art. Jusque là, ça parait normal.

L’artiste en question a eu la brillante idée de coller une palette Photoshop sur  plusieurs affiches du géant suédois, dénonçant la peau visiblement trop bronzée des mannequins, et ainsi l’usage abusif du logiciel de retouche.

Simple et efficace.

Source : Golem13

Brève : prometheus et la station fantôme

Amis Parisiens, avez-vous vu cette fameuse station sur la ligne 9 ?
C’est là que se tient une mise en scène savamment étudiée pour la promotion du film Prometheus.

Entre République et Strasbourg St Denis (direction Pont de Sèvres), l’ancienne station Saint Martin (fermée depuis 1939) a été transformée en grotte, présente dans le film.

Vous avez jusqu’au 25 mai pour tenter d’apercevoir l’installation (oui, car la rame ne s’arrête pas).

Pour celles et ceux qui auraient pris des photos, n’hésitez pas à les partager sur le Twitter de la rédac @lacomasesraisons) ou sur la page Facebook !

Sources : GOLEM13
(qui, tant qu’on parle de transports en commun, vous présente le RER C, customisé à la sauce Marie Antoinette)

Jimmy Fairly : laminstagram

Bien le bonjour.

Toutes nos excuses pour cette absence qui a été nous sommes sûres ô combien douloureuse (joke).

Pour nous faire pardonner, on revient avec des lunettes et un lama. Ce n’est plus une surprise, à la rédac, on aime beaucoup les animaux. Et on aime bien les lamas. Après le Lamasticot, et autre Lama Del Rey, voici le Lama Happening.

Jimmy Fairly, marque de lunettes aux accents vintage, a organisé un évènement pour le moins atypique dans les rues du Marais à Paris samedi dernier.
A l’occasion de l’ouverture de leur première boutique, la marque proposait aux passants de se faire prendre en photo avec la gentille bestiole et d’aller retirer leurs clichés directement en boutique.

Le + ? Inciter les participants à partager leurs clichés via Twitter et Instagram, réseaux sociaux connus pour leur viralité importante.

Rassurez-vous, le lama n’a subit aucun mauvais traitement.

Une façon originale de générer du trafic sur le nouveau (et premier point de vente de la boutique).

La première boutique Jimmy Fairly, c’est 64 rue Vieille du Temple, dans le 4e arrondissement à Paris. Et pour plus de photos, c’est par ici, direction la page Facebook de la marque.
Source : Marketing Alternatif