Archive | Alternatif RSS for this section

Cadbury : du bonheur plein les wagons

On revient aujourd’hui avec Cadburry, en Australie.

La marque a tuné comme il se doit un train, revêtu d’une belle robe violette, mettant en scène la plateforme Joyville à taille humaine.

Ce fameux train de la joie (oui, c’est son nom) était accompagné d’une locomotive à vapeur old-school, arpentant les stations de Redfern, Central et Strathfield.

Nous aussi on voudrait bien des trains du bonheur chez nous.

 

Sources : marketing alternatif

Brève : une sombre histoire d’oiseaux rouges

Il faut savoir qu’à la rédac du blog, les animaux, c’est une passion. Alors si ils sont rouges et poussent des petits cris… On adore. C’est en tant que grandes fans d’Angry Birds que nous vous présentons cette opé absolument formidable.

A l’occasion de la sortie d’Angry Birds Space, la marque de téléphones mobiles T-Mobile décide de transformer la Space Needle de Seattle en catapulte à oiseaux.

A quand la même chose avec la Tour Eiffel ?…

 

Source : Marketing Alternatif

Brève : Le tag au service de tous

Le Service civique s’invite sur les murs des rues parisiennes, et c’est TBWA\Paris qui s’occupe d’afficher ses missions.
C’est sans surprise que l’agence a opté pour une idée assez formidable pour communiquer sur les différentes missions du Service Civique : le clean tag.

Kesako ? « C’est une pratique légale et écologique. Cela consiste à utiliser des pochoirs et à remplacer les bombes de peinture par un Kärcher. En contraste avec la saleté des murs, le coup de Kärcher fait apparaitre proprement des motifs ou des inscriptions. » (WIKI)

Et ça donne :

Nous, on adore.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : Paper Planes

Brève : Skip voit les choses en grand

Brève du jour, bonjour.
Skip
promeut son nouveau détergent et croyez-moi, le résultat est beaucoup plus « glam » que le produit.

La célèbre marque a fait appel à l’agence The Jupiter Drawing Pool pour le lancement de son produit en Afrique du Sud, sur le front de mer de Capetown.
L’installation est tout simplement superbe : 1500 mouettes, 300 libellules, 50 poissons et de 750 nénuphars, entièrement faits de bouteilles de Skip recyclées.
Le tout semblant s’échapper d’une machine à laver géante, installée dans le centre commercial le plus important du pays.

 

C’est aérien, subtil, joli. Enfin bref, c’est un coup de cœur…

Qu’en pensez-vous ?

 

C.

 

Sources : Paper Plane

Focus : le tribal marketing

Force est de remarquer que les différentes castes sociales n’ont jamais été aussi assoiffées de reconnaissance et d’envie de se démarquer qu’actuellement.
Les actuels hipsters ont remplacé les Mods d’autrefois, les codes s’inventent et se renouvellent.
Il serait dommage de ne pas avoir d’arguments marketing pertinents à proposer à ces dites tribus, non ?

Mais sur quoi s’appuie principalement le tribal marketing ? En s’appuyant sur les travaux de notre bon Maslow :

Arrêtons nous au troisième étage de la pyramide : le besoin d’appartenance. C’est sur ce besoin que va s’appuyer le tribal marketing.

Le but va donc être de cibler tout les besoins déroulants de celui-ci d’une tribu pour promouvoir un produit, une marque, un service.
On pourrait penser que le prêt-à-porter est le produit numéro 1 mis en avant par le tribal marketing. Détrompez-vous, de nombreux autres produits peuvent être poussés grâce à cette technique : accessoires, produits high tech, même nourriture…

L’avantage majeur ? Une communication ciblée, des cibles on ne peut plus segmentées, fédérées autour d’une même thématique. Par ailleurs, la communauté se voyant conférer un fort pouvoir de décision, fait elle même la communication du produit ou du service en question.

L’inconvénient principal ? Le risque de débordement. Si la communauté est avec vous, aucun problème. Si elle est contre vous, les risques sont multiples : boycott, mauvaise (e)-réputation, départ chez la concurrence. D’où l’intérêt de s’occuper d’elle, consciencieusement.

Si vous voulez un exemple de campagne plutôt réussie, rendez-vous sur My Community Manager qui s’attarde sur la communauté des motards…

C.

Brève : Run Baby Run

Combien de fois cher lecteur, te répètes tu : « je mets mes Nike et je vais jogger au bois des Vincennes ? » (bon, j’avoue avoir mal déguisé mon propre cas, pardon).
Sauf que quand tu arrives dans le dit parc, tu n’y vas pas pour courir, ou tu cherches désespérément un pauvre banc solitaire sur lequel t’affaler, haletant comme un chien à cause de 3 pauvres foulées.
(je précise que ces quelques lignes sont truffées de clichés ndlr).

Pour éviter la seconde option, Nike a trouvé la solution : un virgule sur le banc et on enlève les assises.
Une belle idée : en plus de contribuer à éliminer ta cellulite, Nike te fait rire.

Plutôt réussi, non ?

Source : le blog du Marketing Alternatif

C.

Compter les jours du calendrier Sony

Et oui, Noël c’est demain. Avant de vous laisser à votre orgie de marrons et autres bûches, je me permets de revenir sur un calendrier de l’Avent un peu particulier, made by Sony.

Durant la période de Noël, la boutique parisienne, située sur la « plus belle avenue du monde » s’est muée en un calendrier de l’Avent géant, les fenêtres faisant office de case.
Comment savoir si l’ont avait gagné ? Un QR code était présent chaque jour, on le scanne et on découvre sur le site si l’on est l’heureux gagnant.

Au moins, avec celui là, on ne craint l’overdose de chocolat.

Joyeux Noël à tous !

C.

Source => Marketing Alternatif